]

Le mot du jour

  • Clause bénéficiaire

    La plus grande liberté est laissée quant au choix des bénéficiaires, et cela indépendamment des règles successorales prévues par le code civil. La clause bénéficiaire peut-être mentionnée sur le bulletin d’adhésion lui-même ou être inscrite sur une feuille libre, voire dans son testament. Dans ce cas il vaut mieux préciser sur le bulletin d’adhésion « clause séparée ci-jointe ou la clause bénéficiaire est déposée chez mon notaire, maitre X  ».

COREMAssurance de prêt : Simulation