Ce qu'il faut regarder avant de souscrire


Publi矰ar (NotreAssurance) le 4 février 2011

Certains contrats incluent, en plus des prestations de financement et d’organisation des obsèques, des garanties d’assistance telles que le rapatriement du corps, l’aide aux démarches administratives, des informations administratives et juridiques, etc.

Selon nous, un bon contrat :

  • Doit proposer le choix du versement en prime unique, temporaire et viagère.
  • Doit donner la possibilité de modifier le montant du capital et des primes versées en cours de contrat. Particulièrement pour les contrats en prime viagère, car votre situation financière peut évoluer au cours de votre vie (baisse de revenus suite au passage à la retraite...).
  • Un contrat n’ayant aucun délai de carence ou un délai inférieur à un an est intéressant car il permet, en cas de décès soudain, le versement de l’intégralité du capital souscrit. Sinon, le capital versé est limité au montant des cotisations réglées à la date du décès.
  • Un contrat présentant une offre de remise en cas d’adhésion conjointe, ou encore celui qui n’exige pas de formalités médicales à l’adhésion est un plus.

Autres points à vérifier attentivement :

  • le détail des prestations fournies et non fournies que l’opérateur funéraire s’engage à réaliser : attention, de nombreux opérateurs ne disent pas clairement que le contrat souscrit ne prévoit pas l’organisation de vos funérailles...
  • les exclusions prévues au contrat : ce sont les cas dans lesquels les garanties ne s’appliqueront pas,
  • les conditions de remboursement et les valeurs de rachat du capital chaque année,
  • la possibilité de modifier : le nom du bénéficiaire, certaines prestations (mode de sépulture, nature des obsèques...) ou le montant du capital et des cotisations,

Voir aussi :

  • l’existence d’une mention indiquant clairement si le capital souscrit couvrira effectivement les prestations souscrites, quelle que soit l’inflation des prix des opérateurs funéraires,
  • l’obligation ou non de se soumettre à des formalités médicales,

N’hésitez pas à utiliser ces différents éléments pour comparer les différentes offres et mettre les assureurs en concurrence.

Vous avez un délai de 30 jours, suivant la date de souscription, pour renoncer par écrit à votre contrat. Dans ce cas, l’assureur doit obligatoirement vous rembourser les montants versés.