COMPRENDRE
COMPARER

Les garanties de prévoyance


Publié par (NotreAssurance) le 4 février 2011

Au décès de l’assuré, la somme de l’épargne correspondante à la valeur de rachat est versée au bénéficiaire. Hors cette valeur de rachat peut être inférieure aux versements nets réalisés par l’assuré à cause des fluctuation des marchés financiers.

Afin de contrecarrer ce risque, il est nécessaire de souscrire une des garanties de prévoyance suivantes :

La garantie cliquet :

Le montant versé, en cas de décès, au bénéficiaire est égal à la plus haute valeur atteinte par l’épargne sur le contrat.

La garantie plancher :

Cette option permet le reversement au bénéficiaire d’une somme égale au minimum du cumul des cotisations investies. Cette garantie, parfois proposée seulement à la souscription, est limitée par plusieurs aspects dont l’âge. En effet, le risque représenté par cette garantie devient plus élevé dans le cas de souscripteurs âgés. C’est pourquoi, les contrats prévoient un âge limite à la souscription de cette option et un âge limite en fin de garantie.

La garantie plancher majorée :

Cette option permet au souscripteur de définir lui-même le montant de la garantie souhaitée. En cas de décès de l’assuré avant le terme du contrat, elle garantit au bénéficiaire le versement minimum de ce montant.

La garantie plancher indexée :

Cette option fonctionne comme la garantie plancher, à la seule différence que le capital minimum garanti est revalorisé sur la base d’un taux annuel.


Article suivant :