COMPRENDRE
COMPARER

L’arbitrage au sein d’un contrat d’assurance vie


Publié par (NotreAssurance) le 4 février 2011

Un arbitrage permet de modifier la nature des investissements, ou plus précisément, de les répartir différemment au sein du contrat. Un arbitrage peut ainsi être nécessaire lorsque l’assuré change de projet, et décide par exemple de passer d’une politique d’investissement offensive à des placements plus sécurisés. Le transfert de plusieurs fonds dans une même opération correspondent à un seul arbitrage. Par exemple, si vous avez investi la totalité de votre épargne sur le fonds en euros garanti, vous pouvez à tout moment déplacer une partie de ces sommes vers des Unités de Compte afin de dynamiser les rendements de votre assurance-vie. Vous pouvez également transférer votre épargne d’un support en Unités de Comptes vers un autre support en Unités de Compte ou vers le fonds en euros. C’est ce qu’on appelle faire un arbitrage.

L’assureur prélève une partie des sommes arbitrées. Ce sont les frais d’arbitrages. Ils sont exprimés soit en pourcentage des sommes arbitrées (1% des sommes arbitrées par exemple), soit sous la forme d’un forfait (15 € par arbitrage par exemple).


Article suivant :